Freelances portés : les entreprises vous recherchent !

Mai 6, 2022

Les profils qualifiés et expérimentés manquent cruellement dans les entreprises. Elles s’adaptent en développant un mode de management collaboratif incluant les freelances en portage salarial et les salariés internes au service de leurs projets stratégiques.

Introduction

Le regard sur les freelances dont les portés est en train de changer dans les entreprises. Si le modèle de management français est connu pour son relatif manque de souplesse, les choses évoluent à vitesse grand V. Le besoin de profils qualifiés et expérimentés dans tous les métiers de la connaissance, à l’heure où une vraie pénurie existe en France comme à l’étranger, oblige les entreprises à revoir leur stratégie RH. Désormais, elles sont de plus en plus nombreuses à opter pour un management collaboratif en mode projet, incluant freelances et équipes internes.

Par Bernard Béguin, secrétaire général de MISSIONS-CADRES

Les freelances se portent bien !

En 10 ans, le nombre de freelances a triplé en France. Ils représentent aujourd’hui 10% des actifs et la tendance ne va pas s’arrêter. D’ici 10 ans, la moitié des travailleurs aux Etats-Unis seront des indépendants.

Dans la majorité des cas, l’autonomie est un choix murement réfléchi qui permet aux indépendants dont les freelances en portage salarial [site les avantages du portage salarial] de trouver un nouveau sens à leur vie professionnelle et personnelle : liberté d’organiser leur temps de travail, choix des projets motivants, meilleurs revenus. Le modèle attire particulièrement les jeunes générations qui ne se reconnaissent plus dans le salariat classique. Selon le figaro.fr [http://www.lefigaro.fr/emploi/2018/03/07/09005-20180307ARTFIG00032-les-freelances-s-integrent-durablement-dans-les-grandes-entreprises.php] la plateforme Malt recense par exemple près de 70 000 freelances dont la moyenne d’âge est de 35 ans.

Entreprises recherchent experts

Une étude américaine menée par Korn Ferry www.kornferry.com/press/korn-ferry-study-reveals-global-talent-shortage-could-threaten-business-growth-around-the-world
estime qu’il manquera 85, 2 millions de profils professionnels qualifiés dans le monde d’ici à 2030. La France fera partie des pays les plus impactés de l’Europe avec un déficit de 1,5 millions. L’étude s’est penchée sur plusieurs grands secteurs d’activités : les finances, les services aux entreprises, les technologies, les médias, les télécommunications et l’industrie. Autant de secteurs où les consultants portés [devenir consultants en portage salarial] sont largement représentés.

Entre le manque de main d’œuvre qualifiée et le manque de ressources en interne, les entreprises se tournent vers les indépendants en cas de pics d’activité ou pour un nouveau projet stratégique. Le bénéfice est important tant d’un point de vue RH que budgétaire.

L’explosion des plateformes de mise en relation entre freelances et entreprises est bien le signe d’un marché du freelancing en pleine expansion.

Les qualités des freelances portés font la différence

Le freelance en portage salarial [site définition du portage] est flexible et autonome. Il a l’habitude de s’adapter à de nouvelles cultures d’entreprise. Il apporte son expertise mais aussi son indépendance d’esprit au bénéfice de la société qui dispose d’un avis objectif et souvent de nouvelles méthodes de travail pour réussir un projet dans un temps limité.

Certaines sociétés craignent encore le freelancing pour des raisons de confidentialité, de conflits internes ou par peur de tomber sur un professionnel défaillant. Autant de préjugés erronés, particulièrement vis-à-vis des consultants portés qui sont reconnus pour leurs compétences et pour le sérieux de leurs contrats de prestations.

Chaque contrat de prestations en portage salarial prévoit des clauses très claires en matière de confidentialité, de propriété intellectuelle, de méthodologie de travail et de délais de livraison.

Par ailleurs, l’indépendant en portage salarial n’est pas un loup solitaire ! Il est accompagné tout au long de son activité par les conseillers de sa société de portage salarial [site à propos de MISSIONS-CADRES] tant sur le plan administratif, fiscal et social que commercial.

Sources :
https://www.hr-voice.com/communiques-presse/travailleur-independant-ou-freelance-un-statut-qui-attire-de-plus-en-plus-les-candidats/2018/03/27/

www.journaldunet.com/management/emploi-cadres/1206001-dans-dix-ans-la-moitie-des-travailleurs-americains-seront-freelances/

http://www.lefigaro.fr/emploi/2018/03/07/09005-20180307ARTFIG00032-les-freelances-s-integrent-durablement-dans-les-grandes-entreprises.php

Articles Similaires

Le mot du PDG de MISSIONS CADRES, Christian PERSON

  C'est en octobre 2019, que le médiatique PDG et fondateur de UMALIS GROUP, première société de portage salarial à être cotée en Bourse, a acheté la société MISSIONS CADRES      ...

Le portage salarial, idéal pour les professions libérales

Le portage salarial, idéal pour les professions libérales

Plus d'un million d'actifs exercent en profession libérale en France. Avant de se lancer, quel statut choisir ? Entreprise individuelle, EURL, SARL ou portage salarial ? Le point sur les avantages du portage en matière de fiscalité et de droits sociaux.  ...

Le e-learning, concurrence ou opportunité pour les formateurs ?

Le e-learning, concurrence ou opportunité pour les formateurs ?

Le e-learning, concurrence ou opportunité pour les formateurs ? La dernière étude du Cegos confirme un léger recul des formations en présentiel face au e-learning. La tendance va-t-elle s’accélérer dans les prochaines années ? Les formateurs indépendants ou portés...