Après la création d’une SARL avec mon mari en 2009, nous avons décidé de la dissoudre en 2016. J’avais besoin de regagner de la disponibilité. La réforme de la formation professionnelle continue a amené son lot de complexité et de nouvelles contraintes pour le formateur.

En choisissant le portage salarial pour continuer à exercer mon activité, j’ai opté pour le confort : celui d’avoir un interlocuteur avec la prise de recul nécessaire pour m’accompagner de manière pertinente et efficace. Le portage salarial me soulage des obligations administratives et m’apporte la tranquillité d’esprit et le temps pour me centrer sur mon cœur de métier.

Un des autres avantages est de faire partie d’un réseau dynamique. Il faut également le reconnaître : le statut de salarié reste encore aujourd’hui le statut le plus avantageux.

Anne D., coach consultante formatrice portée en gestion du temps, du stress et qualité relationnelle