Rémy Cecconi : consultant porté en métallurgie

Mai 6, 2022

Ingénieur en électrométallurgie et en électrochimie, Rémy Cecconi devient consultant en portage salarial en 2014, après 30 ans de carrière dans le secteur de la sidérurgie. Bilan d’une reconversion professionnelle choisie qui lui permet d’accompagner des groupes industriels dans le développement de leur marché à l’international et/ou dans leurs objectifs « qualité ».

Introduction

« Dans la vie professionnelle, on a plusieurs vies qui permettent de se réinventer sans reproduire le passé ». C’est un constat parfaitement assumé qui anime Rémy Cecconi. Cet ingénieur en électrométallurgie et en électrochimie a décidé de se lancer dans le consulting en portage salarial après 30 ans de carrière au service de groupes sidérurgiques. Il apporte désormais ses compétences techniques, son expérience en management de la qualité produits et process et sa connaissance du marché international de la métallurgie à des sociétés qui recherchent un développement commercial et technique.

Que retenez-vous de vos 30 ans de carrière en entreprise ?

Rémy.Cecconi : «  Une expérience riche et variée dans la métallurgie qui me permet aujourd’hui d’exercer comme consultant [site devenir consultant en portage salarial] ! Ma première vie en entreprise a commencé en 1983, après mes études sanctionnées par un DEA en métallurgie, complétant mon diplôme d’ingénieur d’Electrochimie et d’Electrométallurgie, obtenu en 1982 à l’INPG de Grenoble.

Après mon service militaire, je me suis installé en Lorraine où j’ai intégré une société   sidérurgique créée par Louis Renaulthttps://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Renault_(industriel)dans les années 30 pour répondre à l’essor de l’automobile. Avec le temps, la clientèle s’est élargie : constructeurs  allemands, italiens, utilisateurs de rang 1 et de rang 2. Pendant 7 ans, j’ai apporté mon soutien technique aux services de production pour intégrer les produits et procédés nouveaux en tant qu’Ingénieur recherches produits et process.

En 1990, j’ai poursuivi ma carrière comme Ingénieur Méthode Développement et Qualité dans une aciérie d’un groupe grenoblois. Ensuite je  suis devenu Chef du Service Spécifications, Conformités, Contrôle et Essais dans la même usine. Elle était spécialisée dans la fabrication de barres et de pièces en aciers spéciaux pour le marché automobile, aéronautique, mécanique, pétrochimique et nucléaire.

En 2005, j’ai pris le poste de Chef de Service Qualité Produits et Systèmed’une usine dans la vallée de l’Isère, spécialisée dans la production de barres rondes et de plats pour la fabrication de ressorts destinés à l’automobile, au ferroviaire et aux poids lourds.Durant ces années, j’ai participé aux transferts de fabrication et de compétences de demi-produits (billettes) vers une de nos usines en Italie suite à une décision stratégique du groupe.

Ma carrière a ainsi évolué sur différents sites, jusqu’à devenir Responsable Qualité Produits et Qualité Système du groupe.»

Pourquoi avez-vous choisi de devenir consultant en métallurgie ?

R.C. : « En 2014, j’ai été licencié économiquement. J’ai d’abord cherché un nouveau poste avant d’opter pour le consulting en portage salarial [ site page accueil]. »

Quelles sont vos activités en tant que consultant ?

R.C. : « Aujourd’hui, j’interviens essentiellement en back office sur des missions très diversifiées pour tout client dans les métiers de la transformation de la matière(aciers,  alliages légers et composites, …) : de la conception de cette matière première jusqu’aux opérations de mise en forme pour obtenir un produit ouvragé (forgeage à chaud et à froid, usinage traitement thermique, injection, moulage…).

J’ai plusieurs grands domaines de compétences :

Le consulting en développement commercial

Depuis 2015, je travaille régulièrementpour une société spécialisée dans l’achat et la revente de machines d’usinage qui cherche à accélérer son développement en Italie et une autre société israélienne qui vend des machines neuves destinées au marché français de la boulonnerie.

Voici en quoi consistent mes missions :

    – accompagnement et suivi des offres,

    – relations clients,

    – stratégie de progression des ventes en identifiant les cibles,

    – recherche sur internet avec des mots clefs adaptés,

    –  participation à des salons professionnels,

    – exploitation des revues professionnelles, visites de clients.

         J’identifie également les sociétés potentiellement         intéressées par nos         nouveautés. Je renseigne de manière très pointue et entièrement personnalisée le fichier clients de la société et développe une stratégie e-mailing cohérente.

         Le fichier initial italien de 1500 prospects a été enrichi de 3000 nouvelles cibles    et les offres ont augmenté significativement.

         La réalisation de fichiers prospects très personnalisés et fouillés en                      fonction des besoins de chaque client est une de mes compétences.

Le consulting méthodes et process et la formation[site devenir formateur en portage salarial]

Je suis habitué à gérer et à animer des groupes de travail pluridisciplinaires et pluriculturels sur différents projets. J’ai une connaissance approfondie des process d’élaboration de l’acier liquide et des méthodes de transformation à chaud et à froid. Mon expérience dans la gestion de projets d’industrialisation, dans la définition et la mise en service d’équipements industriels sidérurgiques me permet d’accompagner les constructeurs dans leur développement technique.

         J’ai notamment été missionné pour accompagner un constructeur d’équipements          industrielspour un développement en Chine. Les chinois ont investi massivement ces dernières décennies dans la sidérurgie mais ils rencontrent des difficultés   pour répondre aux exigences qualité attendues. Ils ont du retard dans ce     domaine.

         Ma mission, en particulier,a consisté à créer des modules de formation en   métallurgie, sur le métal liquide et le métal solide.

Le consulting qualité

         « En tant qu’ancien responsable qualité d’usine et d’un groupe d’usines, j’ai une          connaissance très pointue dans la mise en place des démarches de progrès   continus et de réduction des coûts de fabrication. Je suis habitué à auditer les         usines et à mettre en place des Systèmes qualité (normes ISO 9001, ISO TS 16949,      ISO 9100, ISO 13485, …)

         Dans le cadre des audits, je construis des grilles de cotation spécifiques et adaptées afin de mesurer les écarts et les progrès enregistrés.  Une cotation     qualité pondérée, basée sur le principe des démérites sur une échelle de 0 à 100,          permet de faire ainsi un état des lieux et surtout de suivre le plus précisément          possible l’impact des mesures correctives dans le temps. 

         Je propose aussi à mes clients de bâtir ensemble des « enquêtes satisfaction         client » sur mesure pour répondre aux exigences des normes et du besoin de       l’entreprise. Je réalise l’enquête, fais le bilan afin de permettre aux        entreprises d’identifier les pistes de progrès et de construire avec eux le plan   d’action adapté. »

Quels sont d’après vous vos atouts en tant que consultant ?

R.C. : « J’ai une connaissance approfondie de la métallurgie en tant qu’ingénieur et une très bonne expérience du fonctionnement de l’entreprise. J’ai appris à connaître parfaitement les enjeux du marché de l’acier à l’échelon européen et international. Je peux donc intervenir sur un projet d’amélioration globale et de développement selon les enjeux visés: de la phase process au développement de produits finis, en  intégrant les opérations de contrôle qualité. »

Pour cette nouvelle vie professionnelle, vous avez choisi le portage salarial. Pourquoi ?

R.C. : « Après une période de recherche d’emploi classique, j’ai pris conscience qu’une autre voie était possible : créer ma propre activité. J’ai choisi pendant quelques temps le statut d’auto-entrepreneur pour affiner mon projet puis je me suis tourné vers le portage salarial[site les avantages du portage salarial]après une prise de contact avec MISSIONS-CADRES. L’option du portage salarial me semblait plus simple qu’une création de structure.

J’apprécie le portage salarial pour sa souplesse et parce que ce statut me permet de gérer mon espace géographique comme je l’entends. Je peux m’installer là où je veux tout en continuant à travailler. Avec MISSIONS-CADRES [site MISSIONS-CADRES], j’ai établi une relation de confiance qui fait aussi la différence. Les choses sont faites dans les règles de l’art concernant les obligations administratives. Et leurs          professionnels ne sont pas enfermés dans les dogmes du passé !

Je ne tiens plus à retourner en entreprise même si je trouvais un poste salarié demain mais je cherche à accompagner des entreprises qui me font confiance. Dans la vie professionnelle, on a plusieurs vies et je ne veux pas reproduire ce qui tient du passé. L’avenir est devant moi. »

Pour contacter Rémy Cecconi : [email protected]

Tel 00 33 (0) 631924535

Articles Similaires

Le mot du PDG de MISSIONS CADRES, Christian PERSON

  C'est en octobre 2019, que le médiatique PDG et fondateur de UMALIS GROUP, première société de portage salarial à être cotée en Bourse, a acheté la société MISSIONS CADRES      ...

Le portage salarial, idéal pour les professions libérales

Le portage salarial, idéal pour les professions libérales

Plus d'un million d'actifs exercent en profession libérale en France. Avant de se lancer, quel statut choisir ? Entreprise individuelle, EURL, SARL ou portage salarial ? Le point sur les avantages du portage en matière de fiscalité et de droits sociaux.  ...

Le e-learning, concurrence ou opportunité pour les formateurs ?

Le e-learning, concurrence ou opportunité pour les formateurs ?

Le e-learning, concurrence ou opportunité pour les formateurs ? La dernière étude du Cegos confirme un léger recul des formations en présentiel face au e-learning. La tendance va-t-elle s’accélérer dans les prochaines années ? Les formateurs indépendants ou portés...