Pas facile d’être remercié pour des raisons de restructuration après 10 ans de bons et loyaux services… À 45 ans, je me suis retrouvé à pointer chez Pôle Emploi… Dure réalité avec son lot de stress et de questionnements. Mon agence m’a proposé d’assister à une présentation sur le portage salarial parallèlement à ma recherche d’emploi. Je me suis dit pourquoi pas…

Suite à la conférence, j’ai voulu en savoir plus. J’ai pris rendez-vous chez MISSIONS-CADRES car c’était la société de portage la plus proche de chez moi. J’ai été agréablement surpris par l’accueil chaleureux et compréhensif de Bernard Béguin qui comprenait visiblement à la fois ma situation et mon désarroi. Ensemble, nous avons pris le temps d’analyser mes forces et mes faiblesses et d’évaluer si le portage salarial était pour moi, ancien salarié habitué au monde de l’entreprise, une solution viable ou pas. Il n’a pas essayé de me vendre le portage, il a été très cash sur les challenges à relever et surtout sur l’aspect commercial à prendre seul en charge.

Bernard Béguin m’a aidé à structurer mon projet pour tenter l’expérience. Dans le cadre de mes recherches, j’ai pu sortir la carte de la mission en tant qu’indépendant plus facile à négocier qu’un recrutement. À force de faire jouer mes réseaux et de chercher, j’ai eu ma première mission en février 2018, après 6 mois de chômage ! Une mission longue durée dans le secteur informatique bancaire. Désormais en portage chez MISSIONS-CADRES, je ne perds pas pour autant mes droits ASSEDIC. Le statut me convient et convient également à mon client. J’espère continuer ainsi !

Daniel L., consultant en informatique